Finance Assurance

24/24 & 7/7

Cycle comptable : définition, objectif, processus, étapes, erreurs

Cycle comptable : définition, objectif, processus, étapes, erreurs

Sommaire

Qu’est-ce que le cycle comptable ?

La personne qui tient le cycle comptable le définit comme un processus systématique de reconnaissance, d’analyse et d’enregistrement des différents événements liés à la comptabilité dans les registres de l’entreprise. Le cycle comptable commence avec la survenue de la transaction et se termine avec son enregistrement dans les états nécessaires de l’entreprise. Le comptable tient les registres liés à la comptabilité de l’entreprise dans le grand livre et la balance de vérification. Il reflète essentiellement les événements historiques et les transactions liées au compte. Il s’agit donc d’une approche globale qui commence au moment où la transaction a lieu, l’enregistre dans les documents pertinents et clôture les comptes à la fin de l’année comptable. Ici, le rôle d’un comptable est très crucial dans le maintien des enregistrements du cycle comptable.

 

Objectif du cycle comptable

Le principal objectif du cycle comptable est d’enregistrer toutes les transactions systématiquement sans manquer une entrée. Il conduit à l’exactitude de tous les enregistrements financiers. Le comptable prépare les états financiers en considérant les registres et le cycle comptables. Il sert donc de tremplin ou de base pour les états financiers. 

 

Processus du cycle comptable

Le cycle comptable implique un processus systématique. Il commence lorsqu’une opération comptable a lieu dans une entreprise et qu’il est nécessaire de l’enregistrer. Le cycle comptable commence donc par l’enregistrement des transactions et la comptabilisation des écritures dans le grand livre. Avec l’achèvement de l’enregistrement des entrées dans le grand livre, la personne comptable prépare une balance de vérification non ajustée. Le but principal de la balance de vérification consiste à confirmer le total des débits avec le total des crédits. Après cela, des écritures d’ajustement sont passées pour apporter certaines corrections. À la fin de la comptabilisation des écritures d’ajustement, la balance de vérification ajustée est préparée, suivie des états financiers. 

 

Etapes impliquées dans le cycle comptable

Le cycle comptable implique un processus systématique suivant :

  • transaction ;
  • entrées de journal ;
  • enregistrement dans le grand livre ;
  • bilan d’essai ;
  • travaux d’ajustement ;
  • états financiers ;
  • clôture des livres ;
  • transaction.

Le cycle comptable commence lorsque la transaction a lieu. Tant qu’il n’y a pas de transaction, le cycle comptable ne commence pas. Il comprend toutes les transactions financières comme le paiement d’intérêts ou la réception d’intérêts, tout produit ou toute dépense.

 

Journal d’entrées

Une fois que la transaction a lieu, il est important de l’enregistrer. L’étape suivante du cycle comptable consiste donc à enregistrer la transaction dans le journal de l’entreprise dans un ordre séquentiel. Débit et crédit d’un ou plusieurs comptes puisque le solde débiteur et le solde créditeur doivent être identiques

 

Comptabilisation dans le grand livre

Après avoir effectué les écritures de la transaction, le comptable comptabilise les écritures dans le grand livre individuel où l’on peut résumer toutes les transactions liées à ce compte.

 

Balance de vérification

À la fin de la période comptable, le comptable prépare la balance de vérification à partir du grand livre journal qui aide à calculer le solde total d’un compte individuel.

 

Feuilles de travail

La règle est que le solde débiteur doit correspondre au solde créditeur. Si ce n’est pas le cas, il est essentiel d’identifier les erreurs et de les rectifier pour que les soldes s’équilibrent. L’expert-comptable utilise des feuilles de calcul pour exécuter cette opération.

 

Écritures d’ajustement

Après avoir rempli les feuilles de travail, le comptable enregistre les écritures d’ajustement pour les régularisations dans les comptes.

 

États financiers

Le comptable prépare les états financiers comme le compte de résultat, les tableaux de flux de trésorerie et le bilan après les soldes finaux corrects.

Compte de résultat

Le poste le plus important du compte de résultat est le produit des ventes. La personne concernée déduit toutes les dépenses d’exploitation de la valeur des ventes pour trouver le bénéfice d’exploitation, puis à partir du bénéfice d’exploitation, elle déduit les autres dépenses pour trouver le bénéfice net de l’année.

Bilan

Le bilan enregistre l’actif et le passif de l’entreprise. Il est important que le solde de l’actif soit aligné sur le solde du passif.

Flux de trésorerie

Le tableau des flux de trésorerie est important, car il enregistre tous les éléments liés à la trésorerie. Il y a trois activités majeures qui entrent dans la préparation d’un état des flux de trésorerie à savoir les activités d’exploitation, les activités financières et les activités d’investissement.

 

Clôturer les livres

En fin de compte, le comptable clôture les comptes liés aux recettes et aux dépenses. La préparation des états financiers et l’enregistrement, l’analyse et la synthèse de toutes les transactions relèvent de la clôture des comptes. Ils reflètent la situation propre à l’exercice comptable. La personne concernée rend les comptes nuls pour l’année comptable suivante. En outre, un nouvel exercice comptable commencera et le comptable répète toutes les étapes liées au cycle comptable mentionné ci-dessus. Pour comprendre efficacement le cycle comptable, il est important d’avoir une connaissance de base des principaux principes comptables.

 

Erreurs conduites pendant le cycle comptable

Il est très crucial de comptabiliser tout l’argent qui entre ou sort d’une entreprise. C’est pourquoi l’équilibrage est essentiel dans le cycle comptable. Cependant, en raison de certaines erreurs commises lors de l’enregistrement de la transaction, la balance de vérification ne correspond pas à la réalité. Donc, la personne concernée de la comptabilité ajuste la balance de vérification pour faire correspondre le solde débiteur et le solde créditeur. Certaines des raisons qui conduisent au déséquilibre des comptes sont :

  • l’omission de l’enregistrement d’une transaction ;
  • un mauvais compte est utilisé pour enregistrer une transaction ;
  • enregistrer la transaction du mauvais : débiter au lieu de créditer et vice versa ;
  • l’opération inscrite à un montant erroné ;
  • les écritures sont comptabilisées plusieurs fois.

Si l’on prend soin de ces erreurs, la balance sera toujours équilibrée.

 

Quand le cycle comptable est-il pris en compte ?

La période comptable est la base pour commencer et terminer le cycle comptable. Après cela, les états financiers sont préparés. L’exercice financier et la période pendant laquelle les entités sont tenues de soumettre leurs états financiers aux autorités de déclaration sont pris comme base pour maintenir le cycle comptable.

 

Système comptable informatisé

Avec l’avènement des nouvelles technologies, beaucoup de nouveaux logiciels sont venus pour un système comptable efficace. Il a aidé à maintenir les documents comptables de manière systématique, conduisant à une réduction des erreurs et des efforts humains.

 

Conclusion

Le cycle comptable est un processus systématique servant de base à tous les états financiers. Il devient capital de le maintenir régulièrement, ce qui commence par l’identification de la transaction et se termine par la clôture des livres. C’est un cycle comprenant des étapes prédéfinies et il se répète dans la même séquence chaque année.

Recherche
Posts récents