Finance Assurance

24/24 & 7/7

Qu’est-ce que le comptage des cycles dans la gestion des stocks ?

Qu’est-ce que le comptage des cycles dans la gestion des stocks ?

Sommaire

 

La gestion des stocks est l’un des aspects cruciaux qui contribuent au succès des entreprises. La gestion des stocks assure le bon déroulement de l’activité commerciale. Pour mener à bien toutes les opérations de fabrication et de vente au détail, il est impératif d’estimer et de commander une quantité adéquate de stocks, de garder une trace de leur mouvement et de les commander à nouveau au bon moment afin d’éviter tout goulot d’étranglement dans le processus de fabrication. L’une des méthodes de gestion des stocks est le comptage du cycle.

Les systèmes de gestion des stocks sont des systèmes complexes qui englobent toutes les facettes de la gestion des stocks comme l’estimation des niveaux de stocks, la fixation de points de réapprovisionnement, la détermination des niveaux de prix, la garantie d’un flux fluide vers les canaux de distribution et le suivi des stocks en entrepôt

Nous nous concentrerons sur les méthodes permettant de tenir le compte des unités de stock en magasin, c’est-à-dire les unités de gestion des stocks.

 

Méthodes de vérification des stocks

Généralement, la plupart des organisations s’appuient sur une ou plusieurs de ces méthodes de vérification des stocks :

Entreposage périodique : comptage physique des stocks à intervalles réguliers et prédéterminés, par exemple tous les mois, tous les trimestres ou tous les six mois. Entretien annuel : mettre toute l’installation en attente pendant un ou deux jours et compter chaque article du stock une fois par an. 

Comptage des cycles : compter une section spécifique de l’inventaire à la fois, en continu tout au long de l’année.

 

Qu’est-ce que la méthode d’inventaire par comptage cyclique ?

Dans le cadre de la méthode d’inventaire par comptage cyclique, une sélection aléatoire d’unités d’inventaire ou une sélection basée sur certains critères prédéterminés, dans un certain emplacement spécifique d’un entrepôt ou d’un stockage, est vérifiée quotidiennement. Un emplacement spécifique pour un article d’inventaire particulier est sélectionné et vérifié sur une base quotidienne.

Cette sélection aléatoire peut être effectuée manuellement ou générée par le système de gestion d’entrepôt.

Les critères prédéterminés peuvent être basés sur l’analyse ABC ou le principe de Pareto ou tout autre critère spécifique spécifiquement adopté par l’entreprise.

 

Critères prédéterminés

 

1) ABC Analysis

Ici, les articles en stock sont classés en trois groupes ‘A’, ‘B’ et, ‘C’ en fonction des niveaux du produit des ventes qu’ils génèrent. Le groupe A représente 20% de l’inventaire, mais contribue à près de 80% des recettes. Le groupe B représente 30% du stock et contribue à 15% des recettes. Le groupe C constitue 50% du stock mais ne contribue qu’à 5% des ventes totales.

 

2) Principe de Pareto

Selon le principe de Pareto, les unités de stock sont regroupées en deux : les unités significatives et les unités moins significatives. Les unités caractéristiques représentent 20% du stock, mais génèrent 80% des ventes. Et les unités non significatives contribuent à 20% du revenu total et constituent 80% de l’inventaire. Les unités insignifiantes peuvent inclure des pièces de rechange, des consommables, des magasins mineurs et des fournitures, etc.

Ici aussi, les comptages sous-cycliques sont davantage concentrés sur la vérification des articles significatifs.

Toutefois, les articles du groupe C ou sous de valeur insignifiante ne doivent pas être ignorés ou retardés pour vérification pendant une longue période. Parfois, l’indisponibilité de ces articles peut également provoquer des perturbations dans la chaîne de montage.

 

Avantages de la méthode du compte de cycle

La méthode de comptage par cycle l’emporte définitivement sur les méthodes traditionnelles d’inventaire et offre de nombreux avantages qui sont les suivants :

Elle est plus facile à planifier et à mettre en œuvre. Elle nécessite de déterminer les classifications des stocks et les emplacements des magasins. Ensuite, la mise en œuvre réelle peut être faite avec beaucoup de facilité en très peu de temps. Le comptage des cycles n’arrête pas l’installation, car il peut être entrepris sur la base régulière avant le début des heures de travail normales. Il donne une image beaucoup plus précise des niveaux de stock réels par rapport à ceux indiqués par le système. Le taux de détection des erreurs et leur signalement, le cas échéant, est aussi plus rapide parce que seules de petites zones spécifiques sont couvertes à la fois. Comme la zone et la taille de l’échantillon couvert par la méthode sont petites, elle peut être exécutée avec succès à un coût comparativement plus faible et en déployant moins de ressources humaines. Elle permet de maintenir le personnel de gestion des stocks en alerte et constitue un bon mécanisme de contrôle permanent. Cette méthode met immédiatement en évidence toute divergence entre le stock physique réel et les registres de stock. Dès lors, les niveaux de stock et les points de commande peuvent être ajustés en conséquence.

 

Inconvénients de la méthode du comptage des cycles

Le seul inconvénient de cette méthode pour la gestion des stocks est qu’elle ne peut pas être un succès si l’organisation et sa direction ne s’engagent pas et ne sont pas disciplinés pour consacrer du temps et des efforts à la réalisation d’un audit des stocks par comptage des cycles sur une base régulière.

Il n’atteint pas non plus son objectif lorsqu’après qu’une erreur a été mise en évidence par le système, elle n’est pas corrigée par la direction et que des mesures ne sont pas prises pour éviter qu’elle ne se reproduise.

 

Critères pour une mise en œuvre réussie de l’audit des stocks du comptage de cycles

Lorsqu’une organisation cherche à mettre en œuvre cette méthode, pour bénéficier de tous les avantages offerts par ce système, elle doit d’abord s’assurer que:

. Il existe une documentation détaillée en ce qui concerne les critères de valorisation des articles en stock et les zones à contrôler ont été spécifiées. Avant de commencer, tous les soldes en suspens, en ce qui concerne le stock, doivent être apurés et les entrées doivent refléter le solde final après ces ajustements comptables. Le comptage doit être organisé fréquemment de manière à couvrir l’ensemble de l’entrepôt sur une période d’un trimestre. Ensuite, il doit être recommencé. Le personnel chargé de la gestion des stocks et celui chargé de l’inventaire selon la méthode doivent être différents. Dès qu’une erreur est détectée, un mécanisme permettant de la corriger et de former le personnel pour éviter qu’elle ne se reproduise doit être mis en place. Les zones de sélection à inspecter ne doivent pas être divulguées à l’avance. La sélection doit être aléatoire et la divulgation doit être faite juste avant l’inspection. La méthode doit être soutenue par un contrôle périodique de l’inventaire complet de temps en temps.

Recherche
Posts récents